01.85.76.16.25
06.14.02.50.52

Single Blog Title

This is a single blog caption

Nouvelle limitation de vitesse à 80 km/h à partir du 1er juillet 2018

Nouvelle limitation de vitesse, une mesure démagogique ?

La nouvelle limitation de vitesse concernant les routes secondaires de l’Hexagone entrera en vigueur dans quelques jours, le 1er juillet 2018, malgré les débats qu’elle n’a pas cessé de soulever. Ainsi, au lieu des 90 kilomètres/heure réglementaire, la nouvelle limitation de vitesse impose un maximum de 80 kilomètres/heure sur plus de 400 000 kilomètres de routes…

Retour sur cette nouvelle réforme du code de la route, et son aspect démagogique qui interroge !

Nouvelle réglementation de vitesse, quelles routes sont concernées ?

Il ne sera plus permis de rouler à plus de 80 km/h sur toutes les routes nationales et départementales à double sens, autrement appelées les routes bidirectionnelles, ne comprenant pas de séparateur central.

Sur les sections de route à 4 voies, les 2*2 voies, permettant de dépasser sans aller sur la voie inverse, la limite de circulation en vigueur reste à 90 kilomètres/heure.

Attention toutefois, sur une route à 3 voies, comportant deux voies dans un sens pour une voie dans le sens inverse, sans séparation, la nouvelle réglementation routière s’applique. Ainsi, en circulant sur la double voie, vous pourrez rouler à 90 kilomètres/heure, mais pas sur la voie inverse.

La démagogie soulevée lors de nombreux débats :

Si la réforme avait fait l’objet de nombreuses rumeurs et que nous ne sommes finalement pas surpris de la voir mise en application dès cet été, les débats furent nombreux.

Le gouvernement se défend de cette nouvelle réglementation en pointant du doigt le caractère dangereux des routes concernées, les élus locaux eux, répondent qu’il ne s’agit là que d’une fausse justification…

Pour tenter de faire taire les accusations de motivation financière, le gouvernement, par le biais du Ministre de l’Action et des Comptes publics, Gerald Darmanin notamment, évoque un moyen de lutter contre la mortalité sur la route, quand on sait que les chiffres de la sécurité routière placent la vitesse et l’alcool en première place des facteurs d’accidents.

Si les radars de toutes les routes commenceront à flasher les automobilistes, dès le 1er juillet, pour les parcelles concernées, l’État a déjà évoqué la redistribution des gains financiers. Interrogé sur ce point, le gouvernement évoque un fond d’investissement autour de la modernisation des institutions sanitaires, médicales et sociales pour les accidentés de la route…

La limitation de vitesse sera une expérimentation d’une durée de 2 ans avec un retour en arrière possible en 2020.

En attendant, nul doute que le sujet continuera à faire parler de lui au cours des mois à venir.

 

 

Laisser un commentaire