contact@sibi-avocat-penal.fr
01.85.76.16.25

Truspeed, le nouveau radar bientôt sur les routes de France

Radar et Excès de vitesse

TRUSPEED, le nouveau radar de poche

Plus léger et moins cher que ses prédécesseurs, le TRUSPEED va faire son apparition dans les brigades de gendarmerie. Désormais, il tient dans une poche grâce à un gabarit d’à peine plus de 13 cm et pèse 410 grammes, contre 1,09 kg à son prédécesseur, l’Ultralyte LR.

Le TruSpeed SE a déjà été testé dans le Loir et Cher où il a d’ailleurs fait l’unanimité particulièrement auprès des brigades motocyclistes surtout quand on compare le poids des jumelles Eurolaser et leurs 2,5 Kg au poids du TruSpeed SE et ses 410 Grammes de technologies.

Autres performances: 

  • ce nouveau radar possède un zoom capable d’agrandir les images jusqu’à sept fois. De quoi permettre aux gendarmes de voir si le conducteur téléphone au volant ou a mis sa ceinture, avec incrustation des données en temps réel.
  • la mesure de vitesse passe de 250 Km/h sur l’Ultralyte LR à 300 Km/h sur le TruSpeed SE. Ce nouveau radar est également doté d’un système permettant de le jumeler avec un smartphone pour afficher en temps réel toute les données à exploiter.

Mais voilà, le TRUSPEED présente des failles et pas des moindres.

la miniaturisation de l’appareil rogne sur sa portée. Quant à son autonomie, elle est réduite de 20 heures à 12 heures d’utilisation.

En d’autres termes, avec son poids réduit, le TRUSPEED devient également moins stable et donc complique légèrement la visée.

Celà suppose que les conditions d’utilisation du TRUSPEED par les gendarmes soient scrupuleusement respectées afin de ne pas fausser la mesure de vitesse.

C’est précisément sur cette faille qu’il conviendra de porter la contestation devant le tribunal, tout comme ce fut de nombreuses fois avec l’EUROLASER.

En effet, la notice d’utilisation de l’appareil de marque EUROLASER indique qu’au moment de la mesure, l’axe optique du rayon laser doit former avec la trajectoire du véhicule un angle proche de 0° sous peine que la mesure soit faussée.

Si donc le TRUSPEED est mal utilisé au vu de sa visée, il sera toujours possible de contester son positionnement et donc, de porter un doute certain quant à la mesure de la vitesse du conducteur. 

Une brèche à ne pas négliger …

Pour tout renseignement relatif à votre permis de conduire, n’hésitez pas à contacter le cabinet de Maître Barbara SIBI;

 

Laisser un commentaire